Comment fonctionne le crédit immobilier?

Le crédit immobilier est dans plus de 90% des cas LA solution utilisée pour l’achat d’une maison ou d’un appartement, et est rendu possible que ce soit pour votre résidence principale, secondaire ou même un achat à but locatif.

Mais quelles sont les principales caractéristiques de ce crédit?

Maison faite d'argent qui représente le crédit immo

L’apport

Un apport est généralement demandé pour l’obtention d’un crédit immo auprès de votre établissement de crédit. Son montant peut varier entre 10 et 20% du montant de l’achat suivant l’établissement, votre profil et le bien acquis. Cet apport doit absolument être composé de « cash », c’est à dire que vos « liquidités » doivent vous permettre d’apporter un minimum de 10% du montant de l’achat.

Si vous ne disposez pas de cash mais voulez absolument acquérir le bien, vous pourrez passer outre l’apport personnel mais augmenterez le taux d’emprunt. Nous ne vous conseillons pas cette solution.

Le taux d’intérêt

L’obtention d’un prêt est soumis à un taux d’intérêt, ne croyez pas que les banques vont vous prêter de l’argent pour vous faire plaisir. Ce taux d’intérêt, le taux effectif global ou TEG est composé du taux nominal, d’assurances, et de frais de dossier. De manière générale, ce taux est situé entre 2,5 et 5% suivant les dossiers. Pour plus d’information sur la composition d’un prêt, référez vous à notre article sur les mensualités de l’emprunt.

Les garanties

Pour assurer leurs arrières, les banques vous demanderons des garanties en cas de non paiement de votre crédit. Plusieurs solutions existent, libre à vous de choisir celle qui vous intéresse le plus et que vous pouvez mettre en place:

  • L’hypothèque: C’est à dire qu’en cas de non paiement la banque a le droit de saisir votre maison et de la revendre pour toucher ce qui leur est dû.
  • La caution: qui est assurée soit par un tiers (cas très rare) soit plus régulièrement par un organisme financier qui se porte garant pour vous. Bien sûr ce service n’est pas gratuit.

Le remboursement anticipé

Vous pouvez bien évidemment dans les cas où vous auriez acquis suffisamment de liquidités ou même vendu votre bien, demander de faire un remboursement anticipé à votre banque. Celle-ci ne peut s’y opposer si ce remboursement représente plus de 10% de la valeur de l’emprunt initial.

Cependant, ne vous étonnez pas si l’on vous demande une pénalité de remboursement anticipé. En effet, elle est là pour palier au manque à gagner qui aurait été généré par les intérêts mais rassurez vous, elle est quand même inférieure à la somme des intérêts qu’il vous resterait a payer.

Vous pouvez bien évidemment négocier les pénalités de remboursement anticipé lors de la demande de prêt immobilier, afin de les réduire ou de les supprimer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>